Réduire l’ isolement et la contention

 

Un changement des pratiques de soins en psychiatrie

Pour faire face à un comportement violent, le recours aux mesures d’isolement et de contention en psychiatrie est parfois nécessaire.

La psychiatrie recense 19,4% de l’ensemble des atteintes aux personnes signalées. (Rapport ONVS 2020).

Et d’après la HAS ces pratiques sont en augmentation et avec des pratiques inégales sur le territoire.

Cela reste néanmoins un sujet très sensible : sécurité, respect des libertés individuelles,  du patient et de celles d’autrui.

 

Prévenir les situations de violence c’est réduire l’isolement et la contention

Empowerment

Renforcer le pouvoir d’agir du patient sur ses comportements violents et agressifs

Assertivité

Une posture professionnelle rassurante et contenante 

Un projet inistitutionnel

 Concerne tous les acteurs : personnel soignants, administratifs et logistiques, personnes concernées, famille et représentants d’usagers 

Recommandations HAS

Trois niveaux de prévention

Plusieurs modalités d’accompagnement

  • Coaching
  • Formation
  • Analyse des pratiques professionnelle

La  séance préliminaire d’accompagnement de clarification et des besoins et des objectifs est offerte.

Prenons rendez-vous :

10 + 13 =

Prenez votre envol avec David MICHALET

Inscris toi à la newsletter

Je ne spamme pas ! Consulte ma politique de confidentialité[Conditions générales - David Michalet Coach] pour plus d’informations.

Share This